• Formica-zinc ou la philosophie de comptoir

    Formica-zinc ou la philosophie de comptoir


    -         Un : Et dire que 328 Milliards d'insectes en tout genre peuplent notre vieille terre,...,  on est vraiment rien nous les humains !

    -          Deux : et bin moi j'habite la barre quatre du quartier de la fauvette, et tu sais toi combien d'âmes y vivent dans la barre quatre ?

    -          Un : Heu, non, je ne sais  pas, 150 peut-être ?

    -          Deux : Tu rigoles, 150 c'est minable, comme à la barre 7, non sérieusement, tu sais pas  ?

    -          Un : Non, je ne vois pas !

    -          Deux : 658 pèlerins, alors, ça t'en bouche un coin ce chiffre-là !

    -          Un : Pas mal du tout, ..., et dire que nous baignons dans une galaxie qui contient 128 Milliards d'étoiles, petites et grandes sœurs de notre soleil, ah on peut le dire, nous ne sommes rien dans cet univers, ...

    -           Deux : Ca tu peux le dire, Roger il a gagné 120 Millions à la loterie nationale, tu sais, les billets avec la ronde des étoiles d'or sur un fond bleu, et moi avec mes 5000 patates par mois, je pleure et je trime comme un couillon. On est vraiment rien, t'as raison mon gars, on s'en jette un autre ?

    -          Un : Pas de refus. Et Lucien tu remets ça c'te'plait. Et dire qu'un humain sur 12 mange à sa faim tous les jours, ahhh notre espèce ne représente vraiment rien et nos faiblesses sont si grandes face à la nature qui n'attend pas qu'on la nourrisse...

    -          Deux : Putain Roger lui, depuis qu'il a reçu son magot, il nous cause pu, surtout à moi d'ailleurs, il doit bouffer comme un cochon le porc ! C'est sur, lui il est dans les 1 et moi je cohabite avec les 12. Steak  haché deux fois par semaine, je prends du haché à cause de mes dents. Roger lui, il va aller vivre à Nouyorque, et moi je reste dans la barre 4. Et t'en connaît d'autres toi des chiffres catastrophe ?

    -          Un : Oh oui, même des qui décoiffent, tiens par exemple, tu sais toi combien il y a de météorites qui tombent sur terre tous les jours, merci Lucien?

    -          Deux : Non, ..., heu une dizaine, j'sais pas moi !

    -          Il pleut des météorites sur terre, à raison d'une toutes les 30 secondes environ. Cela fait très exactement 2880 objets grands ou petit qui pénètrent dans les hautes couches atmosphériques. On est vraiment rien, à tout moment un objet tombe et vous écrase, et paf, c'est fini la vie, alors riche ou pauvre tu sais !

    -          Deux : Il n'y a pas que les météorites qui pleuvent, y-a les facture aussi, tiens, ce matin l'électricité et le téléphone, hier, c'était le remboursement du prêt de la voiture et de la télé, en tir groupé, et demain, c'est le 12 et ce sera le gaz et la cotisation pour l'association. Pauvre de nous, Roger lui, y s'inquiète plus, le pognon il en a plein les fouilles le blaireau, moi, c'est les agios de la putain de banque que je paye tous les mois, oui, pauvre de moi, je n'ai vraiment pas de chance !

    -          Un : Tu sais que tu as trois fois plus de chance ou plutôt de malchance d'avoir un accident de la route sur le trajet de ton travail à ton domicile et cela par rapport à un tout autre itinéraire. De plus, ce type d'accident touche un conducteur sur trois, on est vraiment rien sur terre !

    -          Deux : Roger lui il vient de se payer une Maseratti rouge, avec douze cylindres en étoile et un turbo qui pète le feu. Moi, c'est le feu qui a brûlé ma bagnole, la Durit d'essence percée sur le moteur chaud, ça rigole pas et ça flambe bien vite. En plus c'est vrai, j'arrivais au boulot. Et ma R25 d'occasion à 45000 F. La folie dans tout ça c'est que je paye le prêt d'une voiture qui a fini sa vie en cube. Ca, t'as raison, on est vraiment rien, surtout moi !

    -          Un : Non, non pas toi. Chaque personne enferme un tas de trésor, tiens prenons un exemple positif, sais-tu qu'un seul de nos orgasmes produit une quantité suffisante de spermatozoïdes pour repeupler théoriquement le tiers de la population humaine. Imagine, en trois coups bien utilisés et tu refais le monde !

    -          Deux : Et bin moi la Ginette, ça fait des lustres qu'on se reproduit plus. La dernière fois, c'était après le bal du 14 juillet, depuis niet, rien, le néant. En plus, elle n'en a qu'après son Roger, et Roger par-ci et Roger par-là. Tu devrais faire comme Roger, Roger lui au moins. Ce goret de Roger ne l'intéresse que depuis qu'il a du pognon, tu comprends ça toi. Allez Lucien, encore  une s'te'plait. T'as raison, même quand c'est positif, c'est négatif, j'suis un looser, voilà tout !

    -          Un : Mais toi, tu es un homme libre, tu peux en profiter pour refaire des projets et les réaliser. Tu sais un entrepreneur sur 4 réussi son challenge, en plus tu pourras rencontrer des gens bien, et peut-être même quelqu'un qui t'aime à toi et pour toi seulement !

    -          Deux : Mon challenge est réussi, j'suis au café, je vois du beau monde, j'bois des demis et puis les femmes, faut pu m'en parler, je préfère ma chienne pépette. Elle au moins elle est câline ma douce. Allez, j'y vais, je rentre voir l'autre et son Roger. Et, prends ton parapluie pour éviter les météroïtes, salut vieux ! Tu viens pépette !

    L'acteur Un sort de la scène, lentement.

    -          Un : Lucien, le dernier. Qu'est ce qu'il ne faut pas entendre ! Et dire que le son se déplace à plus de 1000 Km/h ! Nous sommes si nombreux et nous ne nous parlons pas, ha pour les discours politiques démagogiques et les publicités dans les grands magasins, l'âge d'or de la communication avec trois mois d'essais d'abonnement gratuit au nouveau portail d'accès Internet, et on n'ose pas dire bonjour à son voisin dont on ne connaît même pas la forme du visage. On est vraiment pas grand chose, pauvres humains !


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Requiem pour un fa
    Mardi 24 Février 2009 à 18:26
    Ecoute merci pour tes commentaires, ils me font tellement chaud au coeur!!! Je serais très heureuse et flattée de me retrouver dans ta liste d'amis, et je te rendrai l'appareil, promis! Aujourd'hui je n'ai hélas pas trop le temps de m'attarder sur ton blog, mais promis, je m'y remet dès que je serais rentrée à ma maison, a bientôt!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :