• Jkinn

    Jkinn

     
    • - «Bras de Persée, coordonnées spatio-temporelle 4561-15-52-9.»
    • - « Saut collapsar nominal.»
    • - « Sortie imminente du trou de ver.»
    • - « Vitesse d'impulsion réduite.»
    • - « Trajectoire nominale, Capitaine Fox, gardez votre ceinture attachée, nous entrons dans l'atmosphère de Jkinn.»

    Une secousse brutale fit vibrer la masse entière de mon vaisseau alors que l'ENB 12 fit son apparition dans le ciel ocre de la planète Jkinn, troisième satellite de Myskan, une géante rouge perdue dans l'immense bras de Persée. ISO m'indique la position radar de l'escadron au sigle de l'anneau. D'autres backfighters me rejoignent aussitôt et nous volons en mode furtif vers la position d'attente. Dans quelques secondes, un croiseur d'Antarès, l'Intrépide Varg sortira du néant pour appuyer la première vague d'attaque qui se déroule actuellement dans le secteur nord de Myskan. Notre rôle est de constituer une protection rapprochée de ce croiseur.


    • - «Iso, je... vais devoir te connecter en super-réseau, c'est nécessaire pour cette mission d'appui tactique. Tous les IntelArts réunis, vous allez constituer une entité qui va protéger le Varg dans sa lourde attaque.»
    • - «Ne peut-on pas éviter cela... j'ai horreur d'une mise en réseau, je ... je ne suis plus rien, un pion dont l'autonomie est plus que limitée, ne faites pas cela Capitaine, je vous en supplie, je serai bien plus disponible et surtout plus actif si vous ne réalisez pas cette manœuvre.»
    • - «Tu connais le règlement ISO... et puis au diable le règlement, je te connecte en fantôme en mode passif, ainsi les data passeront mais aucun service ne te sera demandé... Cela te convient?»
    • - «Merci Capitaine Fox, merci beaucoup, je saurai ne pas vous faire regretter cette décision qui est, je dois le préciser, bien rebelle.»

    Un énorme croiseur jaillit du néant dans un éclair qui irise de mille feux notre armada. L'Intrépide Varg vient d'entrer sur la scène des opérations. Sans tarder, nous prenons nos positions autour du croiseur. L'escadron de backfighters active le mode de combat lointain et entame sa première attaque. Des milliers de torpilles plasma fendent l'espace de leurs lueurs saccadées. Sorti de l'ombre portée par l'orbite de la planète Jkinn,  le Varg tire sa première salve de protons vers les lignes tenues par les vaisseaux Xerks. Au loin, l'espace noir est déchiré par les éclairs aveuglants, nous avons touché l'ennemi. La seconde attaque est toute aussi soudaine. On distingue maintenant les dégâts occasionnés sur les lourds croiseurs Xerks. Deux d'entre eux viennent d'exploser alors qu'un troisième se brise en plusieurs morceaux avant de disparaître dans le néant. Une autre salve servie par notre escadron déchire une myriade de vaisseaux plus légers. Le contact est imminent.


    • - «Vitesse lente d'attaque active Capitaine. Nous passons en mode furtif.»

    On distingue déjà une colonne de vaisseau Xerks qui s'alignent à l'horizon de Jkinn. Nos troupes ne laissent pas le moindre temps de réaction à l'armada conduite par l'ennemi. Des tirs de toutes parts fusent en zébrant le noir sidéral. Une fois encore, des explosions nous font face. ISO m'informe aussi sur les pertes que nous subissons, pertes qui s'avèrent minimes comparées à celles de notre ennemi. L'intrépide Varg déverse un torrent de torpilles plasma accompagnées de salves de protons. Le ciel s‘embrase de mille feux. Deux croiseurs Xerks sont littéralement pulvérisés. Des gerbes de flammes se déversent des flancs éventrés de ces croiseurs.

    • - «Passage imminent dans un essaim de débris de vaisseaux Capitaine, je connecte le mode répulsif... Mode répulsif inopérant Capitaine.»
    • - «ISO actionne le mode dégradé... C'est notre seule chance de ne pas percuter ces débris.»
    • - « Mode dégradé inopérant Capitaine, je dois vous donner les commandes. Impact imminent droit devant.Le diagnostic est grave Capitaine, je ne contrôle plus le pilotage automatique, mes fonctions sont altérées, prenez maintenant les commandes de l'ENB 12."
    • - "Très bien ISO, donne-moi la main et continue à m'indiquer les plus gros débris en vocal.»

    J'évite de justesse la carcasse tournante qui frôle l'ENB 12. Je me retrouve soudain pris en chasse par deux vaisseaux Xerks. Ils m'assènent de plusieurs coups de torpilles à impulsions. L'ENB 12 est touché. Sa gouverne de direction a éclaté sous la puissance des tirs provoqués par l'ennemi. Mon vaisseau tournoie sans que je puisse vraiment le stabiliser.


    • - «Force delta, ici le Capitaine Fox, je suis touché, venez m'aider.»
    • - «Force delta, deux backfighters ENBs viennent à votre secours»
    • - «ISO peux-tu améliorer mon vol?»
    • - «J'ai désactivé le guidage du roulis, ainsi vous devez pouvoir redresser vos gouvernes»

    Deux explosions m'indiquent que les deux backfighters ont détruit les vaisseaux de mes agresseurs.


    • - «Je rentre à la base, je ne peux plus combattre avec vous.»
    • - «Bonne chance Capitaine, rentrez bien, nous retournons au combat.»

    Je regarde au loin s'éloigner la tourmente de cette bataille. L'essaim des forces de l'anneau semble avoir dispersé ce qu'il reste des bâtiments Xerks. Seuls les petits vaisseaux continuent à tournoyer autour des croiseurs en perdition. Nous avons gagné la bataille surprise en rejoignant les rangs alliés des marches du bras de Persée. Cette victoire ne constitue néanmoins pas la fin du conflit mais elle donne un espoir à l'union libre de l'anneau. 


    • - «Capitaine, les réservoirs d'antimatière fuient. Nous risquons de ne pas pouvoir faire de saut collapsar, disons que la probabilité de ne jamais sortir du trou de ver est supérieure à 92%. Je vous suggère de retarder cette manœuvre.»
    • - «Active les balises de détresse ISO et ouvre un créneau de communication en vocal.»

    Au même moment une puissante explosion vient endommager l'ENB 12. Ma tête frappe le pupitre de contrôle. Mon visage saigne en abondance.


    • - «Capitaine une turbine a éclaté. Je suis dans l'incapacité d'ouvrir un champ de communication. Nous avons également perdu les balises de détresse.»
    • - « ISO je suis blessé, peux-tu nous mettre en orbite autour de Jkinn.»
    • - «Cette manœuvre est maintenant vraiment réduite mais je prends le contrôle puisque vous ne le pouvez plus.Je ferai de mon mieux avec ce qu'il me reste de pouvoir.»

    ISO cabre au maximum l'appareil et entame une descente vertigineuse vers Jkinn, afin de tangenter au mieux sa rotondité pour enfin décélérer et se faire piéger par le jeu gravitationnel de cette planète.


    • - « Tu dois décélérer ISO, ton angle... ton angle est bien trop important... redresse ISO!»
    • - « Je ne suis plus en mesure de corriger notre trajectoire Capitaine, je perds tout contrôle du vaisseau.Nous allons pénétrer l'atmosphère de Jkinn et tenter de nous poser par impulsions de stase. C'est notre seule et unique chance. »

    Dans le ciel bleu de l'atmosphère de Jkinn un bruit sourd retenti, suivi d'un long trait de feu qui se dessine et zèbre le ciel dégagé. Un éclair stasique jaillit de cette boule incandescente, percute le sol et offre un coussin à l'engin qui vient rebondir sur une plaine avant de stopper sa course folle. La carcasse fumante de l'ENB 12 gît au milieu d'un sillon qu'elle à ouvert sur son passage. C'est à ce moment que je perds connaissance.

    Exit.





     

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 11 Septembre 2008 à 19:48
    Pauvre Iso !! J'espère bien que tu vas nous le réparer !!
    En attendant la suite.
    Bisous stellaires
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :