• L'antigravité : le chat et la tartine

     

    Il y en a qui délirent bien ...


    Un peu de physique... L'expérience montre de manière irréfutable que lorsqu'une tartine beurrée tombe d'une certaine hauteur, c'est toujours le coté beurré qui touche le sol. Le seul changement du point de vue énergétique est une diminution de l'énergie potentielle, puisque l'état de la tartine reste inchangé. Que la tartine tombe avec le coté beurré vers le bas ou vers le haut, la quantité d'énergie potentielle perdue est la même. Mais si elle tombe le coté beurré vers le bas, l'entropie augmente de manière notable. En effet, en touchant le sol, le beurre n'est plus confiné à la tartine mais se répand sur le sol, ce qui augmente l'entropie du système. Pour respecter les lois de la thermodynamique, on peut donc conclure qu'une tartine beurrée essaiera toujours de tomber avec le cote beurre vers le bas. Ce rappel sur les principes qui régissent la fameuse loi de la Tartine Beurrée permet de mieux comprendre les recherches menées par les physiciens dans le domaine de l'antigravité. En effet, une autre loi de la physique stipule que si vous lancez un chat par la fenêtre, et ce, quel que soit la hauteur, il retombera toujours sur ses pattes. La question qui surgit alors est : que se passe-t-il si on attache une tartine beurrée sur le dos d'un chat (avec le coté beurré apparent, bien évidemment) avant de le lancer par la fenêtre. Est-ce que le chat retombe sur ses pattes ? Est-ce que le cote beurre touche le sol ? Si vous êtes trop fainéant pour mener a bien l'expérience vous-même, quelques déductions logiques devraient vous permettre d'arriver au résultat. Les lois de la Tartine Beurrée stipulent de manière définitive que le beurre doit toucher le sol alors que les principes de l'aérodynamique féline réfutent strictement la possibilité pour le chat d'atterrir sur le dos. Si l'assemblage du chat et de la tartine devait atterrir, la nature n'aurait aucun moyen de résoudre ce paradoxe. C'est pour cela qu'il ne tombe pas. C'est de cette manière que le secret de l'antigravité a été découvert. Un Chat Tartine, s'il est lance d'une fenêtre, s'élèvera à une hauteur appropriée qui sera le point d'équilibre des forces de retournement félin et d'attraction beurrière. Ce point d'équilibre peut être soigneusement modulé en enlevant un peu de beurre pour le faire monter ou en enlevant quelques-unes unes des pattes du chat pour le faire descendre. Cette technique est d'ailleurs déjà largement utilisée par les espèces qui ont entrepris des explorations interstellaires, et le bruit entendu a proximité des OVNI n'est autre que le ronronnement de milliers de chats. Mais ce système n'est pas sans danger, car pour peu que le chat réussisse a manger la tartine, la catastrophe est inévitable! Les chats retombent sur leurs pattes mais ne survivent que le temps de recevoir sur la tête les gigantesques vaisseaux spatiaux portés au rouge par le frottement atmosphérique et pleins d'extra-terrestres en colère. Pour trouver une solution à ce délicat problème, plusieurs équipes de chercheurs travaillent d'arrache-pied pour synthétiser un beurre qui ne plaise pas aux chats. Le beurre de cacahuètes semble très prometteur, mais les expérimentations sont toujours en cours. Logique, non ?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    childar Profil de childar
    Jeudi 6 Mars 2008 à 23:39
    C'est le premier texte que tu m'as fait lire.
    Mais il est toujours aussi rigolo à la relecture.
    2
    Jeudi 10 Avril 2008 à 07:35
    Et tu fumes quoi le matin avec ta tartine de beurre? Ne me dis pas les poils du chat, je ne te croirai pas...
    3
    hauteclaire Profil de hauteclaire
    Samedi 19 Avril 2008 à 07:28
    La question se pose, quel est le degré de conscience de la tartine?!
    4
    Mardi 27 Mai 2008 à 20:33
    C'est beau la logique ! Je savais bien que les chats étaient des extra-terrestres, mais ils cachent sournoisement leur tartine et quand on les regarde dans les yeux ils nous persuadent que c'est nous qui planons.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :