• La très supposée avancée technologique :

    La supposée avancée technologique de notre ère est très certainement la Bioformation de notre satellite légendaire : la Lune. C'est sans nul doute la plus grande prouesse de notre temps, la cause qui a fédéré le plus grand nombre d'homme dans cette entreprise titanesque. Cette Bioformation a duré moins d'un siècle et demi et son résultat, bien qu'il ait pu être fatal à notre Terre, est, depuis cinquante ans, une réussite parfaite. La viabilisation de notre satellite débuta en permettant à l'astre lunaire d'avoir une masse suffisante pour retenir une atmosphère. On avait donc muni la lune de huit énormes générateurs ionisants, rendant sa surface entière électrostatiquement chargée. Pour le reste, il fallait attendre que les particules cosmiques, grosses ou petites, viennent s'agglutiner sur la Lune, à raison de plusieurs milliard de tonnes de matière cosmique par année écoulée. Au bout d'une période de cinquante ans, sa masse avait plus que doublé, et grâce à de nombreux changements de trajectoire de l'orbite lunaire, sa rotation autour de la Terre était toujours maintenue stable. Son orbite restera toujours plus éloignée que dans le passé. Quant à l'effet de marée terrestre, il avait été maintenu comme à l'origine, du fait de l'éloignement de notre satellite. Pour le reste, on plaça des surgénérateurs atmosphériques, qui synthétisèrent ce qui allait devenir de l'air respirable. Il en est de même pour les hydrogénérateurs. En l'espace d'une vingtaine d'années, l'atmosphère correspondait bien à celle que l'on attendait et la végétation, introduite par les multiples missions terriennes, prit rapidement le dessus sans le moindre contrôle des hommes. Notre astre modifié fut rebaptisé Terra II. Les trois énormes océans de Terra II grouillent de vie animale et végétale, en provenance sa proche voisine la Terre. Les cinq continents qui la constituent sont aussi plein de vies, de toute sorte. Les 103 villes et villages de cette toute nouvelle colonie sont, pour la grande majorité, réparties sur l'équateur, les pôles étant beaucoup plus froids que sur notre Terre. On a abouti à un genre de gouvernement neutre, vis à vis des influences des Terriens, ayant réussi à faire l'union et la cohésion, non sans mal, de Terra II. Il est vrai que cette union fut certainement facile à réaliser, le nombre de la population de Terra II étant relativement faible. Il n'empêche que ce que sur Terre nous n'arrivons toujours pas à réaliser, a été atteint par des efforts soutenus sur notre proche cousine Terra II. La vie reste relativement rude et quelque peu sauvage. Mais la devise première de nos cousins est la Liberté pour tous.


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :