• Origine hypothétique de la vie

    Une origine qui vient de l'espace ?

    Les radioastronomes ont découvert que la chimie organique est particulièrement active dans les nuages denses de gaz et de poussières interstellaires bien que la température y soit très basse (environ -260°C) et que les molécules y soient très diluées.

    Une équipe internationale d'astronomes a découvert ce qui pourrait constituer la clé de la structure particulière des composants de base de la vie sur Terre et confirmer ainsi que la vie est en partie d'origine extra-terrestre.
    L'astronome Jeremy Bailey, de l'observatoire d'Epping (Australie), et ses collègues anglais et français ont repéré dans la grande nébuleuse d'Orion, siège de la formation de nombreuses jeunes étoiles, de fortes concentrations d'une lumière qui présente la particularité d'être polarisée circulairement.
    Comme l'expliquent ces chercheurs, la structure des molécules à la base de la vie, comme les acides aminés ou les sucres, présente des caractéristiques qui n'ont pu leur être imprimées que par le type de lumière repéré dans cette constellation, qui n'existait pas sur Terre lors de l'apparition des organismes vivants.
    (L'énergie de liaison des molécules L est très légèrement supérieure à celle des molécules D, différence mesurée en 1982.)
    Selon leur scénario, ces molécules auraient été transformées dans l'espace par cette lumière, bien avant la formation de notre système solaire il y a 5 milliards d'années. Elles auraient ensuite été acheminées sur Terre à la faveur d'impacts de comètes ou de météorites, avant d'entamer le long travail de synthèse qui a abouti à l'apparition de la vie. "L'origine fondamentale (de ces molécules) est très probablement extra-terrestre", concluent les auteurs de la découverte.

    La lumière polarisée circulairement reste, à ce jour, le facteur physique asymétrique le plus efficace. Des synthèses et des dégradations sélectives ont été obtenues, en 1974, par Henri Kagan à la faculté d'Orsay (France) en utilisant l'absorption préférentielle de l'une des deux composantes circulaires de la lumière par les molécules asymétriques.

    On s'est demandé si des traces subsistaient, dans le passé, après le passage de telles comètes. C'est ainsi qu'on a pu dater, en tenant compte des données de la radioactivité sur la Lune, aux environs de -4 milliards d'années une importante catastrophe qui concernait la Lune, et probablement en même temps la Terre. Cette catastrophe aurait peut-être permis l'arrivée des premiers germes prébiotiques sur la Terre.
    La découverte des propriétés autocatalytiques de l'ARN, puis celle des aptitudes autoréplicatives de l'ADN en absence d'enzymes (Nature , 14 mai 1994), suggère la nécessité que ces germes renferment des acides nucléiques.

    Voir aussi l'article :
    "Nous sommes tous des extraterrestres !", Sciences et Vie 973, octobre 1998, pp. 68-72


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    foortune kesser
    Samedi 15 Mars 2008 à 13:10
    au vu de tout cela c'est claire qu'on est probablement pas les seuls être vivants dans la galaxie!
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    DDduNord
    Jeudi 27 Novembre 2008 à 10:52
    <meta content="text/html; charset=utf-8" http-equiv="Content-Type" /><meta content="Word.Document" name="ProgId" /><meta content="Microsoft Word 11" name="Generator" /><meta content="Microsoft Word 11" name="Originator" /><link href="file:///C:%5CDOCUME%7E1%5CESSEC_%7E1%5CLOCALS%7E1%5CTemp%5Cmsohtml1%5C01%5Cclip_filelist.xml" rel="File-List" /><style> </style>

    Les scientifiques ont découvert une molécule organique, qui est directement liée à l’apparition de la vie. Où ça ? C’est là que la découverte prend toute son ampleur : dans une région de notre galaxie. Les esprits s’échauffent, une zone qui comporte potentiellement des planètes habitées est repérée…

    Source :

    http://www.unisciences.com/physique/news/molecule_sucree_extra_terrestre.php?id=403

    3
    mistic7 Profil de mistic7
    Mercredi 18 Mars 2009 à 12:08
    C'est peut-être vrai ... Sûrement ! Mais ce qui me gêne un peu, c'est cette propension qu'a l'Homme à vouloir se placer au dessus de tout, à vouloir toujours trouver des réponses à tout, même à l'inexplicable. C'est vrai que dans un sens, ça permet à l'humanité d'avancer, mais d'un autre côté, cela donne lieu à des excès. Car une trop grande confiance, un orgueil démesuré génèrent une permissivité sans borne et donc un manque de respect pour l'essentiel, notre planète et la vie qu'elle renferme ! Un peu plus d'humilité devrait nous permettre de nous rendre compte de la chance que nous avons ...
    4
    Vendredi 30 Avril 2010 à 03:25

    Les origines de la vie sont effectivement fort mystérieuses. D'aucuns la ratache aux chiffres:


    http://diassites.0pi.com

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :