• Paléo-OVNIS

     

    LES OBJETS VOLANTS NON IDENTIFIÉS

    Le phénomène OVNI (objets volants non identifiés) et son corollaire "ET" l'hypothèse extraterrestre sont l'une des énigmes les plus médiatisées du XXe siècle.

    Des millions de sites Internet, cent mille articles, des milliers de livres, des centaines d'émissions de télévision, des dizaines de films leur ont été consacrés. Les États créèrent des commissions d'enquête officielles, civiles ou militaires (en France le GEPAN), pour contrôler le phénomène. Et ces organismes publièrent des milliers d'études, de rapports, souvent classés «top secret», tout cela sans résoudre le mystère.

    Ces observations innombrables, cet incroyable remue-méninges, cette fantastique chasse aux témoignages et aux images, cette minutieuse quête d'indices, de preuves, ont conduit à très peu de choses, sinon à rien, rien de tangible en tout cas. Le problème soulevé par les OVNI demeure entier.

    Des milliers de chercheurs, de savants, d'illuminés, de gendarmes, de militaires, d'aventuriers, d'observateurs météo, de pilotes en alerte, dans tous les pays du monde à travers les cinq continents, ont, depuis cinquante ans vu beaucoup de choses insolites mais n'ont à peu près rien trouvé de précis, confirmant ou infirmant l'existence de véhicules habités en provenance du cosmos. Les États se sont mis à l'écoute des étoiles, ils ont dépensé des sommes folles pour construire et entretenir de gigantesques "oreilles" électroniques à l'écoute de l'univers, des mondes éventuellement habités. En vain jusqu'ici.

    Disons en gros que 90 % à 95 % des phénomènes observés par des personnes sincères et de bonne foi ont été expliqués par des astronomes et des météorologues. L'illusion d'optique ayant une grande part, et une autre partie faisant partie des canulars, ces OVNI deviennent la plupart du temps tout simplement des OVI (Objets Volants Identifiés).

    Il n'en demeure pas moins qu'une quantité d'observations de grande qualité, émanant de personnes crédibles, restent inexpliquées. Parmi elles, proche de nous, celles de Trans-en-Provence.

    Des penseurs et des scientifiques de tous horizons, des plus frustes aux plus instruits, matérialistes, agnostiques ou croyants, ont échafaudé des hypothèses, des systèmes pour tenter d'expliquer les multiples facettes du phénomène.

    Mais le phénomène OVNI et son corollaire ET (Extraterrestres) ont fait également l'objet de spéculations religieuses. Des sectes se sont emparées du phénomène pour le transcender. Les Extraterrestres, secte d'origine américaine, qui essaime ses communautés à travers tout le Pacifique, par exemple. Quant au mouvement religieux multiforme appelé Nouvel-Age qui se répand sur la terre entière et colonise les esprits, on peut aujourd'hui affirmer sans conteste qu'il incorpore le concept OVNI et ET dans son dogme, comme l'Église fit des anges, des archanges et des démons (un peu occultés depuis le dernier Concile, ceci expliquant peut-être cela).

    ÉNIGMES HISTORIQUES OU CANULARS

    Après des siècles de balbutiements, l'archéologie est reconnue comme une véritable science. Mais voilà que déjà elle donne naissance à son avatar : l'archéologie fiction.

    Des centaines de livres expliquent avec plus ou moins de bonheur l'existence de vestiges tels ceux de l'Ile de Pâques, de Stonehenge, de Carnac, des Pyramides, des pierres d'Ica au Pérou et j'en passe, par la venue sur notre terre d'extraterrestres. Cette colonisation expliquerait l'existence dans l'Antiquité de civilisations très avancées, à la technologie souvent supérieure à la nôtre, et dont les vestiges abondent.

    Comme la plupart des ufologues estiment que notre planète a été visitée par des astronefs venus des étoiles et pilotés par des extraterrestres, ils se sont sentis confortés dans leurs recherches. Quelques sites à travers le monde et des témoignages historiques troublants semblent étayer cette thèse, bien que les milieux scientifiques, les historiens et les archéologues sérieux restent pour le moins sceptiques. Sans compter les facétieux plaisantins qui ont tout simplement travesti à leur manière d'authentiques vestiges ou inventé de belles légendes, en guise de canulars. Voici trois histoires étranges, vraies ou fausses.

    DES CENTAINES DE DISQUES METALLIQUES

    Or il y a quelques décennies des soldats de l'armée chinoise auraient découvert lors de l'exploration des grottes du massif de Bayan Khara, des centaines d'étranges disques métalliques, mesurant de trente à cinquante centimètres, et portant des sillons spiroïdaux continus allant de l'intérieur à l'extérieur, ressemblant à nos anciens disques phonographiques.

    Ils furent transportés à Pékin où des hommes de science les examinèrent avec curiosité et intérêt, constatant entre autres que la composition de ces curieux objets comportait une forte proportion de cobalt. Aucune explication probante de leur usage ne put être déterminé avec certitude. Mais les supputations allèrent bon train.

    Des chercheurs imaginatifs, établissant un rapprochement entre la présence de ces disques mystérieux dans les cavernes de Bayan Khara et les curieux petits habitants autochtones de la vallée, prétendirent que ces derniers étaient probablement les descendants d'humanoïdes d'origine extraterrestre dont les ancêtres se seraient scratchés sur la terre voici des milliers d'années.

    LE COSMONAUTE MAYA DE PALENQUE


    Palenque est une remarquable cité maya de l'État de Chiapas au Yucatan (Mexique). Elle abrite les vestiges d'une civilisation qui atteignit son épanouissement entre 600 et 980 après Jésus-Christ.

    Lors d'une campagne de fouilles entre 1949 et 1952, l'archéologue Alberto Ruiz Lhuillier découvrit, sur la plate-forme du temple principal, un puits lui permettant d'accéder par un escalier, au cœur de la pyramide. Là, il se trouva en présence d'un extraordinaire ensemble de bas-reliefs sculptés, ornant un énorme et magnifique sarcophage qui abritait la dépouille d'un grand dignitaire maya, entouré de riches bijoux et de nombreuses offrandes.

    La dalle sculptée placée sur le tombeau, lourde de plusieurs tonnes mesure environ 3,80 m sur 2,20.


    A première vue, elle offre à la curiosité du visiteur, la représentation saisissante d'un cosmonaute aux commandes d'un vaisseau cosmique? Ce bas-relief aujourd'hui célèbre dans le monde entier est l'un des arguments les plus sollicités en faveur de la thèse de la venue sur terre de voyageurs cosmiques.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Foortuna Kesser
    Jeudi 6 Mars 2008 à 12:34
    tres intéressant! jaurais tendance à y croire! après tout ya tellement de chose encore inexpliquées! si nous nous sommes vivants pkoi pas d'autres personnes ailleurs! enfin...je crois que ji croirais vraiment quand je verrais une soucoupe se poser dans mon jardin ^^
    2
    jo l'indien
    Mardi 2 Septembre 2008 à 00:21
    Très bon site que je viens de découvrir avec plaisir...
    Pour les bas reliefs du site de Palenque, il semblerait hélas qu'il s'agisse de la représentation d'un arbre de vie qui est commun à beaucoup de sites Mayas et autres peuples pré colombien.
    De plus il n'y a aucune autre allusion à une eventuelle venue d'extra terrestre dans la culture maya.
    3
    Dimanche 14 Septembre 2008 à 13:35
    Bonjour, voici mon site sur les ovnis :

    http://www.easyshopdiscountzone.com/netovni/

    Amitiés.
    4
    michto
    Jeudi 16 Octobre 2008 à 00:36
    Je pense qu'avant de vous lancer dans des explications sur le phénomène OVNI ,il serait bon, pour vous, d'avoir étudié le sujet ....Vous faites parti de ces gens qui donnent des avis,comme ça, sans mème avoir pris connaissance des dizaines de milliers de témoignages à travers le monde....lesquels regroupent des témoins de tous niveaux intellectuel....et j'en passe, car ce phénomène ne date pas que d'hier .!!!
    5
    Samedi 27 Mars 2010 à 14:27
    Bonjour à tous, Ce problème de ou des origine(s) de la vie est fort complexe et compliqué, presque inextricable. Lisez en effet dans ce site http://diassites.0pi.com dans lequel on semble trouver un semblant de modèle mathématique des origines [MATHÉMATIQUES] de la vie, les chiffres en paraissent être les prémisses, c'est-à-dire que l'origine de la vie serait les chiffres, allusion faite aux migrations de matériel génétique dans le noyau pendant les divisions cellulaires (mitoses et meioses), aux algorithmes génétiques, aux imageries électroniques ultra-modernes et au malade virtuel. Bien que je n'aie personnellement pas trouvé un rapport direct et évident avec LA VIE comme telle, l'article n'en reste pas moins intéressant et est “worth” être lu. il pourrait d'une manière ou d'une ouvrir d'autres voies dans la recherche des origines de la vie. Décidemment, Dieu garde encore dans Ses poches beaucoup de tours à nous révéler ! Il est infiniment et toujours plus Grand. C'est marrant, n'est-ce pas ? Amicalement, ;o)
    6
    Anikéria
    Lundi 20 Juin 2011 à 09:32

    Nous terriens , sommes loin TRES LOIN  de rattrapper les Mayas sur le point technologique..vous ne devinerez jamais à quel point  ils étaient en avance sur nous...

    Les Egytiens aussi d'ailleurs (si c'est leur vrai nom) Amenhotes  leur sied mieux  .

    Pourquoi les espagols à leur arrivées ,ils ont détruit  certaines de ces preuves???

    Faite les cracher le morceau !

    Aaah!!! Archaisme, betise et Jalousie quand tu nous tiens!!!!

    Ah  oui , j'oubliais , les  maths d la terre sont archaiqus.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :